Votre Rosaire

“Mais la terre secourut la Femme” (Apoc. 12:16)

Message de la Vierge Marie à Don Gobbi

Lourdes, 7 Octobre 1979
Fête de Notre-Dame du Rosaire

“Je t'ai amené également ici pour y réunir, en Cénacles de prière et de vie avec Moi, de nombreux Prêtres, religieux et fidèles.

En ces Cénacles, Je suis vraiment présente et Je m'unis à votre prière.

Par elle, vous offrez à votre Maman du Ciel une puissante force d'intervention pour sauver tant de mes pauvres fils égarés et ordonner les événements douloureux de votre temps selon le dessein maternel de mon Coeur Immaculé.

Le Rosaire entier que vous récitez dans le Cénacle en répondant ainsi à la pressante requête de votre Maman, est comme une immense chaîne d'amour et de salut grâce à laquelle vous pouvez entourer les personnes et situations, et même influencer le cours des événements de votre temps.

Désormais, Je peux utiliser la force qui me vient de votre prière et Je veux intervenir en Maman, afin d'abréger le temps de l'épreuve et de vous soulager des souffrances qui vous attendent.

Tout peut encore être changé si vous, mes petits enfants, vous écoutez ma voix et si vous vous unissez par la prière à l'intercession ininterrompue de votre Maman du Ciel.

C'est pourquoi ici, où Je suis apparue comme l'Immaculée, Je vous répète de persévérer avec plus de générosité dans la récitation du Saint Rosaire.

Le chapelet est la prière que, du Ciel, Je suis Moi-même venue vous demander.

Par elle, vous arrivez à dévoiler les embûches de mon Adversaire ; vous vous soustrayez à nombre de ses tromperies ; vous vous défendez contre les nombreux dangers qu'il vous suscite ; elle vous préserve du mal et vous rapproche de plus en plus de Moi, afin que Je puisse être véritablement votre guide et votre protection.

Comme cela s'est déjà produit en d'autres occasions décisives, aujourd'hui encore l'Église sera défendue et sauvée par sa Mère victorieuse, grâce à la force qui me vient de vous, mes tout petits enfants, par la récitation fréquente du Saint Rosaire.

Courage, mes fils de prédilection ! Priez, ayez confiance et entrez dans le refuge de mon Coeur Immaculé pour faire partie de mon armée victorieuse.

C'est mon heure ! et bientôt l'Église tout entière sera conduite à une splendeur nouvelle par celle que vous invoquez comme Reine des Victoires.”